JARDIN DU «CONSERVATOIRE» – BAGNOLS [63]

Transformer une prairie en jardin du conservatoire de la flore menacée d’Auvergne ! Quel défit.
De façon plus rationnel et réaliste le projet propose de découvrir des pratiques et une flore utile. Un jardin potager pédagogique avec son verger présente de nombreuses variétés de fruitiers et accueille les groupes pour la pratiques ludique du jardin potager…
Les massifs surélevés par l’intermédiaire des nombreuses moraines glacières, découvertes aux premiers terrassements et érigé à joint secs, présentent dans une palette chromatique harmonieuse des plantes locales utilisée pour leur vertus thérapeutiques, culinaires ou autres…

ÉVÉNEMENTS !!! – LAC DE LA VINGEANNE [52]

Étude de programmation, pour la réorganisation d’un site touristique support d’un festival de musique. Le projet prévoit de transformer le site en une vaste plate-forme événementielle à l’échelle de la communauté de communes. L’organisation est guidée par la présence d’un lac déjà vecteur d’une forte fréquentation locale, d’un canal support de nouvelles activités ponctuelles (halte fluviale, péniche de répétition…) et d’un hébergement touristique en développement…

LA PLANCHE DES BELLES-FILLES – HAUTE-SAÔNE [70]

Unique station de ski en Haute-Saône la planche des Belles-filles est la porte d’entrée Sud sur le massif des Vosges. Après l’arrivée d’une étape du tour de France ayant remodelé partiellement le paysage de cette station, comment articuler et relier les activités touristique de toutes saison avec un environnement sensible et complexe ? Nous avons travailler sur l’histoire des lieux et ses légendes pour faire émerger un vaste concept d’événements paysagers ponctuels proche du Land art pouvant fédérer un territoire : Recréer un lien entre massifs lors des solstices pour signifier leur présence et leur «existence».

ETANG DU MARNANT : Centre d’initiation piscicole ou plan d’eau «sans vague» – LA NOCLE MAULAIX [58]

Après avoir surfé sur la vague des écoles de voiles et s’être reposés sur ces acquis, le lac à perdu ses visiteurs suite à la création d’un plan d’eau de centre ville sur une commune voisine mais extra régionale! Fantôme de lui même, le camping «attire» encore quelques visiteurs hollandais épris de calme et de calme! Recelant un potentiel piscicole intéressant et accessible aisément le projet s’oriente vers un centre d’initiation piscicole exclusif pour la région ou un nouveau plan d’eau baignable comme son voisin et sans grande plus value environnementale ! Le choix politique sera crucial pour ce site !

PLAN D’EAU SUSPENDU – CHAMPAGNAC-LE-VIEUX [43]

Au coeur du PNR Livradois-Forez, un plan d’eau, issu de la volonté d’élus et d’un industriel disparu (Ducellier) s’anime en été dès le remplissage d’un vaste camping situé en rive Nord. Endigué, il joue avec la topographie et les points de vue. Comme accroché à la paroi sa situation intermédiaire lui confère un statut singulier «en apesanteur». Sans suivi depuis 25 ans, nous avons réorganisé le site pour les 20 prochaines années. De la liaison avec le centre bourg à l’accueille des camping-caristes en passant par une mutualisation des constructions le projet s’étend sur de nombreuses phases en vue de sa labélisation «pavillon bleu». Travaux «légers» à suivre donc !

HISTOIRE ET TECHNIQUE HYDRAULIQUES – GROBOIS-EN-MONTAGNE [21]

La programmation de la base de loisirs s’inscrit sur un vaste site. Le concept est issue de la volonté de valoriser le travail des ingénieurs hydrauliques en proposant un projet axé sur la notion de progrès et technologie au service de l’Homme. Le plan d’eau à aménager sert de contre poids au barrage d’un réservoir d’eau posté sur la vallée de la Brenne alimentant par écluses et autres machines hydrauliques le canal du Bourgogne. Le projet prévoit la création d’une auberge hôtelière dont les niveaux s’articulent avec la topographie du site. Pour les extérieurs, des plages distinctes accueillent les familles ou jeunes sportifs. Des aires de jeux oscillent entre technologie ludiques et génie végétal.

TOURISME RURAL – SAINT-MAIGNIER [63]

Petite commune des Combrailles d’Auvergne, la commande prévoit la mise en tourisme léger et rurale d’un petit étang. Notre réflexion c’est portée sur les usagers de proximité et notamment sur un établissement médical de rééducation fonctionnelle. Créer une synergie entre ses 2 lieux comme offrir un hébergement le temps d’un WE, lors de la visite des patients. Les hébergements innovants s’intègrent dans une clairière. Le site devient le support d’ateliers ludiques et familiaux accessibles à tous. Les pratiques initiales sont renforcées, activités halieutiques, détente et animations de groupe.

VALORISATION TOURISTIQUE – LAC DE MENET [15]

Le lac de Menet est un lac d’altitude, de verrou glacière. Sa situation et les HLL vieillissant ne répondant plus aux exigences actuelles (normes, services…) desservaient quelque peu son attractivité. A travers une programmation audacieuse, le concept profite des faiblesses apparentes du site pour les ériger en points forts. Créer un site pouvant fonctionner partiellement en hiver en promouvant la solitude, les bienfaits de l’altitude et des hébergements innovants de qualité. En inscrivant le site sur des itinéraires de randonnées, il devenait également possible de proposer de l’hébergement léger à la demande pour les visiteurs estivants voyageant léger…

PRESQU’ILE DES BRANLASSES – LAC DES SETTONS [58]

Site des grands lacs du Morvan le lac des Settons a fait l’objet d’une faisabilité poussée visant à la promotion touristique du territoire. Principal objectif, le développement économique de la presqu’île. Le projet déploie un arsenal de service, de l’hébergement innovant à la création de nouvelles activités. Tous les espaces extérieurs sont recomposés pour intégrer au mieux les besoins d’un tourisme durable et une gestion raisonnée des ressources. L’architecture de la Pagode, connue et commandée en son temps par François Mitterrand, est réhabilitée pour accueillir un restaurant et des chambres tout confort.

SCENE DE PRÉDATION – PALEOPOLIS GANNAT [03]

Que pouvait-on voir comme paysage au Crétacé supérieur à Gannat, haut lieu de la paléontologie? Tout dépend de notre situation à l’époque : Mer intérieure, Fournaise et plaines arides des volcans tout puissant… Pour cette commande passionnante et tendue nous avons condensé le temps et l’espace… Rien que ça ! Le projet est un parabole temporelle où suite à la dislocation de la Pangée, la terre se met en mouvement, en échauffement, bref elle se cherche! Les végétaux et le sol évoluent également: De l’algue à la première plante à fleur et de la craie (Crétacé) au basalte. Dans se décor étagé, 3 spécimens de dinosaures se livrent à un dernier combat avant leur extinction quelques millions d’années plus tard…