PLAN D’EAU SUSPENDU – CHAMPAGNAC-LE-VIEUX [43]

Au coeur du PNR Livradois-Forez, un plan d’eau, issu de la volonté d’élus et d’un industriel disparu (Ducellier) s’anime en été dès le remplissage d’un vaste camping situé en rive Nord. Endigué, il joue avec la topographie et les points de vue. Comme accroché à la paroi sa situation intermédiaire lui confère un statut singulier «en apesanteur». Sans suivi depuis 25 ans, nous avons réorganisé le site pour les 20 prochaines années. De la liaison avec le centre bourg à l’accueille des camping-caristes en passant par une mutualisation des constructions le projet s’étend sur de nombreuses phases en vue de sa labélisation «pavillon bleu». Travaux «légers» à suivre donc !

HISTOIRE ET TECHNIQUE HYDRAULIQUES – GROBOIS-EN-MONTAGNE [21]

La programmation de la base de loisirs s’inscrit sur un vaste site. Le concept est issue de la volonté de valoriser le travail des ingénieurs hydrauliques en proposant un projet axé sur la notion de progrès et technologie au service de l’Homme. Le plan d’eau à aménager sert de contre poids au barrage d’un réservoir d’eau posté sur la vallée de la Brenne alimentant par écluses et autres machines hydrauliques le canal du Bourgogne. Le projet prévoit la création d’une auberge hôtelière dont les niveaux s’articulent avec la topographie du site. Pour les extérieurs, des plages distinctes accueillent les familles ou jeunes sportifs. Des aires de jeux oscillent entre technologie ludiques et génie végétal.

TOURISME RURAL – SAINT-MAIGNIER [63]

Petite commune des Combrailles d’Auvergne, la commande prévoit la mise en tourisme léger et rurale d’un petit étang. Notre réflexion c’est portée sur les usagers de proximité et notamment sur un établissement médical de rééducation fonctionnelle. Créer une synergie entre ses 2 lieux comme offrir un hébergement le temps d’un WE, lors de la visite des patients. Les hébergements innovants s’intègrent dans une clairière. Le site devient le support d’ateliers ludiques et familiaux accessibles à tous. Les pratiques initiales sont renforcées, activités halieutiques, détente et animations de groupe.

VALORISATION TOURISTIQUE – LAC DE MENET [15]

Le lac de Menet est un lac d’altitude, de verrou glacière. Sa situation et les HLL vieillissant ne répondant plus aux exigences actuelles (normes, services…) desservaient quelque peu son attractivité. A travers une programmation audacieuse, le concept profite des faiblesses apparentes du site pour les ériger en points forts. Créer un site pouvant fonctionner partiellement en hiver en promouvant la solitude, les bienfaits de l’altitude et des hébergements innovants de qualité. En inscrivant le site sur des itinéraires de randonnées, il devenait également possible de proposer de l’hébergement léger à la demande pour les visiteurs estivants voyageant léger…

PRESQU’ILE DES BRANLASSES – LAC DES SETTONS [58]

Site des grands lacs du Morvan le lac des Settons a fait l’objet d’une faisabilité poussée visant à la promotion touristique du territoire. Principal objectif, le développement économique de la presqu’île. Le projet déploie un arsenal de service, de l’hébergement innovant à la création de nouvelles activités. Tous les espaces extérieurs sont recomposés pour intégrer au mieux les besoins d’un tourisme durable et une gestion raisonnée des ressources. L’architecture de la Pagode, connue et commandée en son temps par François Mitterrand, est réhabilitée pour accueillir un restaurant et des chambres tout confort.

OPÉRATION GRAND SITE PUY MARY – COL DE SERRE [15]

Le Cantal n’est qu’un Volcan…Oui, probablement les vestiges du plus haut volcan d’Europe ! Grand site de France, le puy-Mary et le col de Serre, qui y mène, nécessitent une image à la hauteur des ces ambitions. En mêlant architecture audacieuse et pourtant peu bavarde, le projet s’articule autour de se bâtiment enchâssé dans le flan de montagne. D’un coté, l’accueil au public, de l’autre les équipements de gestion des activités hivernales. Les espaces extérieurs offrent des panoramas et des espaces de détentes et de jeux à toutes les saisons. Un trampoline, permet même de compenser la dénivelé entre l’altitude réelle et celle fournie par les panneaux didactiques quelques peu optimistes !

LES CARRIÈRES D’ARKOSE – MONTPEYROUX[63]

La production d’arkose des carrières de Montpeyroux servie à bâtir ce village remarquable ainsi que de nombreux édifices à Clermont-Ferrand et ce, avant la maîtrise des techniques de tailles de la lave. Enfouis sous un épais couvert végétal, les multiples sites de faibles puissances ont laissé des traces et des formes de paysages singulières. Depuis le bourg, un sentier comme fil d’ariane permet de découvrir les différents sites dédiés à des activités qui puisent leur intérêt par le contexte paysager offert. Ici, une balançoire reliée à un vestige de grue restauré. Là, une initiation au grimpé sur «blocs» d’une paroi d’exploitation… Un déjeuner sur l’eau au détour d’un bosquet…

BASE DE LOISIRS – SIDIAILLES [18]

Situé au carrefour de 4 départements et 3 régions, le lac de Sidiailles est un véritable joyaux pour le Cher! Mais qui le connaît ? Le projet vise à renforcer son attractivité tout en préservant la qualité de l’eau du lac qui sert à alimenter 30 communes en eau potable. Nos propositions se ramifient sur l’ensemble du site favorisant les liaisons entre rives par différentes activités. Le projet devient global et renforce la qualité de l’offre touristique du territoire.

«DESAMENAGEMENT» DU LAC – BOURDOUZE [63]

Le lac de Bourdouze entre Sancy et Césalier présente un patrimoine écologique vaste et sensible…Néanmoins, ses berges étaient encore accessibles aux véhicules! Schizophrénie écologique et touristique…Notre réflexion s’est focalisée sur le «désaménagement» du site au profit de la sensibilisation et contemplation du milieu. Nous avons repoussé les nuisances (bovins, comme véhicules motorisés) et facilité l’accès aux simples randonneurs épris de nature ! Des abris de pierre ou de bois accueillent les passionnés de poissons ou d’oiseaux pour faciliter entre autre, leur observation.

COEUR DE VILLAGE – SAINT-JUST [15]

Dans la Margeride cantalienne, Saint-Just est un village agricole à la topographie complexe. Ici les poteaux des clôtures sont en granite, c’est dire la qualité du sol et la rudesse du climat. Le projet visait à requalifier les espaces publics partagés entre riverains et nombreux estivants.